Luc 2, 1-20

Mettons nous en chemin

« Je crois en Jésus-Christ son Fils unique notre Seigneur qui est né de la Vierge Marie »

« Dieu envoie son Fils pour sauver les hommes. En Jésus, Dieu devient l’un d’entre nous pour nous ouvrir des chemins de vie. Marie a reçu Jésus en elle, Joseph l’a accueilli chez lui. Les bergers sont venus et ont reconnu en ce bébé, Dieu fait homme.»

EVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT LUC

01 En ces jours-là, parut un édit de l’empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre –

02 ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. –

03 Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville d’origine.

04 Joseph, lui aussi, monta de Galilée, depuis la ville de Nazareth, vers la Judée, jusqu’à la ville de David appelée Bethléem. Il était en effet de la maison et de la lignée de David.

05 Il venait se faire recenser avec Marie, qui lui avait été accordée en mariage et qui était enceinte.

06 Or, pendant qu’ils étaient là, le temps où elle devait enfanter fut accompli.

07 Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune.

08 Dans la même région, il y avait des bergers qui vivaient dehors et passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux.

09 L’ange du Seigneur se présenta devant eux, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d’une grande crainte.

10 Alors l’ange leur dit : « Ne craignez pas, car voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple :

11 Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur.

12 Et voici le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. »

13 Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant :

14 « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime. »

15 Lorsque les anges eurent quitté les bergers pour le ciel, ceux-ci se disaient entre eux : « Allons jusqu’à Bethléem pour voir ce qui est arrivé, l’événement que le Seigneur nous a fait connaître. »

16 Ils se hâtèrent d’y aller, et ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire.

17 Après avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant.

18 Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient de ce que leur racontaient les bergers.

19 Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur.

20 Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été annoncé.

Découvrons les amis de Jésus: .
avec François d’Assise découvrons que Noël est fête pour toute la création

C’est surtout le souvenir de la célébration de Noël 1223 par François qui est attaché à Greccio. François était déjà venu en ce lieu et y avait établi un ermitage permanent. On sait la dévotion qu’avait toujours eue le saint pour le mystère de l’Incarnation et donc la fête de Noël. L’idée de reproduire la crèche était presque inédite. François en avait demandé l’autorisation au Pape. Depuis, l’idée a fait son chemin dans toutes nos églises et maisons.

GLOIRE A DIEU

AU PLUS HAUT DES CIEUX

ET PAIX SUR LA TERRE

AUX HOMMES QU’IL AIME

Comment célébrons-nous en Eglise ?

Regardons comment se présente l ‘année liturgique et quelle place a la fête de Noël. Regardons les annonces des célébrations de Noël et allons voir une crèche dans une église.