aucun commentaire pour l'instant

LA RECONCILIATION ET L’EUCHARISTIE

Quelle joie !

« Se laisser réconcilier,  participer au repas du Seigneur »

Ce document comprend un livre pour les jeunes et un livre pour les adultes qui accompagnent.

Il propose de vivre un itinéraire vers le sacrement de la pénitence et de la réconciliation et vers l’eucharistie, en particulier pour tous les baptisés qui n’ont pas encore reçus ces sacrements.

Il propose aussi une entrée dans la vie sacramentelle  par une initiation aux 7 sacrements.

Et il invite à vivre le dimanche comme un temps fort de l’Eglise.

Se laisser réconcilier

Dans la Bible, Dieu prend son temps pour expliquer qui Il est : 

Un Dieu qui fait alliance avec les hommes pour qu’ils deviennent ses fils et ses filles.

–  1ère étape : La Bible nous dit que Dieu est créateur

Dieu donne la vie, la nature, les animaux, le ciel, la terre, l’eau…..

Tout cela, il le donne aux hommes : ils sont à son image et à sa ressemblance et ils peuvent être créateurs de vie ; Dieu les aime comme ses enfants.Mais il leur demande de respecter leurs différences : homme et femme….

De se tourner toujours vers lui pour chercher comment lui ressembler sans se prendre pour Dieu lui-même

Il crée les hommes libres : ils sont alors affrontés à un autre : le serpent, symbole du mal qui s’approche de chacun pour lui siffler de ne pas écouter Dieu…c’est ce que vont faire les humains : très vite ils choisissent la violence : Caën ne va t-il pas  tuer son frère Abel par jalousie ?

–  2ème étape : Dieu fait alliance avec Noé

Les hommes choisissent de faire le mal et ils ternissent en eux l’image et la ressemblance qu’ils ont avec Dieu. Ils se détruisent et la nature elle-même se déchaîne.

Un déluge s’annonce : Noé s’engage dans une Alliance que Dieu lui propose pour sauver la vie ; il construit l’arche …….et la vie peut renaître. Le signe de cette Alliance entre la terre et le ciel c’est l’arc en ciel.

Dieu fait alliance avec tous ceux qui veulent sauver la nature et la vie et qui luttent contre toutes formes de violence…..

– 3ème étape : Dieu se révèle à Abraham comme le Dieu unique

Abraham quitte son pays à l’appel de Dieu qui va lui donner une descendance ; et cette descendance sera bénie de Dieu, Dieu va établir avec elle une relation particulière. C’est par cette descendance et cette famille d’Abraham que toutes les familles de la terre recevront la bénédiction de Dieu.

Abraham choisit de faire confiance à Dieu, de quitter, d’avancer dans la vie sans savoir ce que sera demain : grandir dans la confiance en la vie en faisant confiance à Dieu qui ouvre avec les hommes des chemins pour faire naître et renaître la vie…..une alliance qui se fortifie.

– 4ème étape : Dieu fait alliance avec un peuple par Moïse

Moïse répond à l’appel de Dieu qui l’envoie pour libérer le peuple d’Israël de l’esclavage d’Egypte.
Il lui fait traverser la mer rouge. Et pour qu’il devienne un peuple libre, Dieu propose une nouvelle alliance en donnant la Loi, les 10 commandements. En donnant sa Loi, Dieu engage un dialogue avec son peuple, il crée une relation avec lui. Cette charte qu’il lui donne est un chemin de bonheur pour le peuple mais aussi pour toute l’humanité. En vivant de cette charte, le peuple entraine toute l’humanité sur ce chemin de bonheur et de liberté.

Faire partie de ce peuple c’est donc vivre en alliance avec Dieu unique, en abandonnant toutes les idoles, en n’adorant que Lui. La Loi se résume dans le respect des Dieu, des autres, de soi-même.

– 5ème étape : Jésus est le Fils qui réalise une nouvelle Alliance de Dieu avec les hommes

En se faisant baptisé par Jean, Jésus s’inscrit dans la lignée humaine qui remonte jusqu’à Adam et Eve ; il en est solidaire. Mais la nouveauté c’est qu’au moment du baptême la voix du ciel est celle du Père et l’Esprit descend sur Jésus. Il est Fils d’une manière unique en relation continuelle avec son Père, en vivant de son Esprit d’amour. Mais en lui tous les hommes peuvent devenir fils et entrer dans la même relation que lui avec le Père et vivre comme lui de l’Esprit d’amour.

Avant d’être condamné à mort et d’être crucifié, les disciples vont entendre la voix qui dit « écoutez-le » ; car en lui il y a tout l’amour de Dieu qui se donne ; cet amour va se donner jusqu’au pardon : au moment de mourir sur la croix, il crie « Père pardonne-leur… », puis il s’abandonne en criant « Père entre tes mains je remets ma vie »…Il a confiance au cœur même de la souffrance, de la haine et de la violence : Dieu le tient debout.

Ses disciples vont le rencontrer sur leur chemin : alors que certains retournent chez eux à Emmaüs, il les rejoint et discuter avec eux ; puis il reprend le geste du pain; alors ils le reconnaissent.

– 6ème étape : Être baptisé c’est être plongé dans cette alliance réalisé par Jésus

Animé par l’Esprit de Jésus, le baptisé découvre que Dieu est un Père pour lui comme il l’est pour Jésus. Il entre en relation avec Lui en laissant l’Esprit de Jésus l’habiter, il apprend à le connaître…

Ainsi les baptisés peuvent devenir fils et filles du Père de Jésus, lui le fils par excellence ; et ils découvrent avec Jésus que tous les baptisés sont des frères et sœurs. En vivant de plus en plus dans cette relation de Jésus avec son Père, les baptisés construisent avec tous des relations fraternelles.

Par le baptême nous sommes donc marqués à vie du nom Dieu Père ; nous sommes entrés dans la famille divine. Et la vie qu’il nous donne est une vie éternelle qui peut sans cesse ressusciter….

Tu as été baptisé, tu es appelé à vivre la communion au Corps du Christ

Comment vis-tu aujourd’hui cette filiation divine, cette fraternité nouvelle ?

– 7ème étape : Jésus nous sauve du péché qui ternit notre filiation divine

En étant baptisé, nous croyons que le mal qui traverse la vie de l’homme, ce serpent qui se glisse, ce Satan qui divise, n’ont pas le dernier mot : avec Jésus l’homme peut s’en libérer en se laissant réconcilier avec Dieu son Père et avec nos frères et sœurs. Ce mal est nommé « péché », on dit que tous les hommes sont « pécheurs » parce que tous sont traversés par ces forces du mal et parfois sont attirés par elles.

Jésus vient lutter avec nous contre toutes ces forces de mal : il nous offre le pardon du Père si nous savons reconnaître ce péché en nous. C’est le sacrement de la pénitence et de la réconciliation : une rencontre avec Jésus vivant aujourd’hui par l’intermédiaire du prêtre et des autres baptisés qui forment tous ensemble le Corps vivant de Jésus aujourd’hui.

Le sacrement de la réconciliation nous plonge à nouveau dans notre baptême pour que la participation au Corps du Christ soit une vraie communion à Jésus qui nous fait devenir fils et fils de Dieu son Père et frère et sœur les uns des autres.


Participer au repas du Seigneur

1ère rencontre : Dieu se donne

1ère étape  / La vie se donne et se reçoit 

page 4 :

– Raconter l’histoire de Sophie, enfant adoptée, qui intègre la famille en faisant sienne les rites, les gestes, les paroles des parents, des frères, des grands parents ; mais aussi comment la famille intègre des gestes, des rites, des paroles de Sophie…..

– raconter également son intégration à l’école, dans les loisirs, les associations etc.

–  puis rechercher ce qui permet en famille de construire des liens : repas, rites, etc. en répondant aux questions de la page 

→ page 3 :

écris les prénoms des personnes qui comptent pour toi comme ta famille,  comment vis-tu ces liens ?

2ème étape / Les disciples d’Emmaüs

page 5

Raconter la rencontre des disciples d’Emmaüs avec Jésus ressuscité : les disciples ont vécu quelques temps avec Jésus, ils sont devenus sa famille ; ils ont partagés ave lui : ils ont expérimenté sa manière de parler avec eux ; mais ils connaissaient aussi ses gestes, les rites qui étaient les siens :

∴ Il prend par la main pour mettre debout, ils prend le pain et les poissons , il prend la croix…..

∴ Il bénit : il ne condamne jamais les personnes qu’il rencontre ; il bénit Dieu son Père pour l’amour et la vie reçue comme un don…

∴ Il rompt le pain, partage la parole ; son corps sur la croix va être rompu ; il va toujours vers ceux qui sont malades pour partager avec eux la vie…

∴ Il donne la vie qu’il a ainsi rompue…

Les disciples sur le chemin d’Emmaüs le reconnaissant à ses gestes, ses paroles : il est vivant. Lire dans le Nouveau Testament le texte en entier avant de répondre aux questions.

(Puisque c’est bientôt Noël, on peut parler de la naissance de Jésus comme la réalisation du désir de Dieu de devenir membre de la famille humaine et permettre aux hommes de devenir membre de la famille de Dieu).

3ème étape / le baptême

page 7

Baptisés nous sommes membres de la famille de Jésus : l’Eglise, la communauté des frères et sœurs de Jésus

page 6

Tout au long de l’existence, des signes de Jésus présent et agissant par son Esprit : les sacrements  (bien découvrir les gestes et les paroles, les rites, les signes qui nous signifient notre appartenance à la famille de Dieu , frères et sœurs de Jésus.)

Page 8

Cette famille existe dans nos villages

∴ elle se rassemble

∴ elle fait les gestes de Jésus et redit ses paroles

Où et quand ? qui fait partie de cette famille ? compléte la page et souviens toi de célébrations auxquelles tu as pu assister.

4ème étape / Dieu convoque son peuple le dimanche

Page 21 

Pour se rassembler il faut être invité, accepter l’invitation, sortir de chez soi, retrouver d’autres personnes (parfois même des personnes que nous ne connaissons pas).

page 22

La famille de Sophie et Christophe se rassemble.

Et nous, comment vivons-nous en famille le dimanche ?

pages 23 

le dimanche, pour les baptisés, est le jour où ils se rassemblent en famille.

∴ Parce que Jésus se montre vivant le dimanche matin

∴ Parce que c’est le dimanche dans la journée qu’il retrouve ses disciples sur le chemin d’Emmaüs

∴ Parce que c’est le dimanche qu’il va retrouver ses disciples enfermés et qu’il mange avec eux

Il a été mis à mort le vendredi, il est mort vers 15h, il est ensuite mis au tombeau dans la soirée…et c’est le dimanche matin que tout bascule, c’est vraiment un jour nouveau : c’est pour cette raison aussi que pour les chrétiens, il est le premier jour de la semaine. Rencontrer Jésus ressuscité, c’est changer tout dans la manière de vivre notre semaine ….

page 24 

C’est pour cette raison que les chrétiens se rassemblent de dimanche en dimanche depuis les premiers siècles.

Chez nous les chrétiens se rassemblent le dimanche : où ?

Réaliser le calendrier liturgique en mettant en valeur les dimanches, donc les dates pour cette année liturgique qui commence à l’Avent et fini au Christ Roi….voir document adulte page 54.


2ème rencontre : Dieu rassemble son peuple

1er étape / le sacrement de l’eucharistie

→ page 25

Situer ce sacrement parmi les autres sacrements (voir page 6).

page 26

 Dans la famille, les rites, les objets, la manière qui montrent notre appartenance à une famille.

page 27

Comme Jésus ressuscité a rejoint ses disciples sur la route d’Emmaüs, le dimanche matin il nous rejoint quand nous sortons de chez nous pour nous rassembler. Et ceci depuis cette première rencontre avec Jésus ressuscité 

page 28 et 29

Le dimanche, quand nous sommes réunis, des rites nous signifient que Jésus nous rejoint : il nous accueille comme les membres de sa famille, ses frères et sœurs, tous fils et filles de Dieu Père.

∴ regarder dans chaque dessin les gestes, les différents vêtements, les différents intervenants, les lieux où çà se passe dans l’église.

∴ faire le lien avec la messe du dimanche à laquelle nous avons participée

Dans ce 2éme moment, prendre le temps de faire une enquête sur l’église du village ; voir le document adulte page 44


2ème étape /  La Parole de Dieu

La parole en famille : parler fait grandir, c’est comme une nourriture pour les uns et pour les autres

Mais cette parole s’échange dans l’écoute réciproque, le respect : il peut y avoir des paroles qui détruisent, qui font mal, qui disent du mal…

→ page 31

quelles paroles en famille, entre nous ?

page  32  la parole de Dieu 

∴ Dans la Bible, le peuple d’Israël écoute Dieu qui lui parle et il lui répond. Parfois il lui désobéit mais des hommes, des prophètes, lui rappelle cette nécessité d’écouter la Parole de Dieu pour être vivant ( Amos- Isaïe)

∴ Jésus vient parler avec ses disciples, mais aussi avec beaucoup d’autres personnes qu’il rencontre sur son chemin : quand il parle , c’est Dieu qui parle en lui, il dit des paroles qui touchent le cœur et font vivre ( Luc 24,17-18)

Pages 33-34-35: A l’eucharistie, la Parole de Dieu nous nourrit

Regarder les lieux, les personnes, les attitudes des personnes et leurs gestes. C’est un dialogue qui s’établit entre Dieu et sa famille, entre Jésus et ses frères et sœurs : comment çà se passe chez nous ?

Attirer l’attention, dans l’église , sur le lieu de la Parole, mais aussi regarder un lectionnaire….voir activité page 36

3ème rencontre : l’Eucharistie

Avec la participation à l’eucharistie du Jeudi Saint qui sera l’appel décisif pour participer au repas du Seigneur : chaque enfant fera une démarche pour expliquer son choix en regardant en particulier ce 3éme moment….

3ème étapes / des repas qui font grandir l’amour.

page 37   

Des partages qui font aussi grandir l’amour ….pas seulement en famille mais aussi avec des amis, avec des personnes que nous ne connaissons pas. Nous avons besoin de ces repas, de ces partages pour que nous puissions exprimer notre amour, pour le montrer : si nous n’exprimons jamais notre amour il s’éteint en nous ; comme, pour exister, nous avons besoin qu’on nous dise qu’on nous aime…

Page 38

Jésus a partagé le pain et le vin avec ses disciples pour leur exprimer tout son amour et pour leur montrer que cet amour est plus fort que la haine, la violence qu’il va vivre. Il exprime cet amour en leur lavant les pieds, en leur montrant comment il les aime : il se met à leur niveau pour qu’ils puissent devenir un jour comme lui, fils de Dieu, remplis eux aussi de l’amour de Dieu  (avec le dessin en référence à la messe du Jeudi Saint).

pages 39-40 

Apport du pain et du vin , des dons : la vie est un don de Dieu ; cette vie reçue donne des fruits de vie, le pain qui nourrit et le vin qui réjouit en sont les signes.

→Pages 41 à 44 

∴ La prière eucharistique : nous nous unissons à Jésus pour dire merci à Dieu, lui rendre gloire pour l’amour qu’il nous porte : bien saisir les gestes, les paroles, les réponses…souligner tout ce qui est dit de la manière dont Dieu nous aime et sa manière de le montrer.

∴ Les rites de communion : le Christ prend corps en nous, il s’unit à nous et nous devenons membre de sa famille, de son Corps ; mis communier ne se fait pas tout seul, c’est aussi communier aux autres qui sont là avec nous

Page 45

 Les paroles et les gestes du «  Notre Père » …..du geste de paix…..de la fraction du pain.

Page 46 

Les gestes, les attitudes, les démarches à faire ensemble pour signifier notre fraternité en Jésus, notre filiation divine en Jésus aussi.

Page 47 

S’approprier les gestes et la démarche de communion avec d’autres.

4ème étape  / l’envoi

page 48

Ce que nous vivons en famille, nous le partageons avec d’autres dans des services rendus, dans des engagements associatifs. 

page 49

Quand on a vécu ce beau moment avec Jésus, on a besoin de le dire : c’est ce qu’ont fait les disciples et depuis cette histoire çà s’est répandu dans le monde entier.

pages 50 et 51

A la fin de l’eucharistie nous sommes envoyés pour vivre et témoigner de l’amour de Dieu, pour faire découvrir à tous qu’ils sont fils et filles de Dieu et vivre avec tous la fraternité. 

4ème rencontre  : donner notre vie à la manière de Jésus

page 52

Donner notre vie chaque jour en aimant comme Jésus 

pages 53 et 54

Des témoins ont vécu ce qui se passe à l’eucharistie 

page 55

Et nous, comment vivre d’une manière eucharistique ? (avec le document adulte page 77)

Cette dernière étape peut également se faire en reprenant les pages 78 et 79 du document adulte : c’est notre être tout entier qui est imprégné de l’Esprit de Jésus par les gestes, les attitudes du corps, les rites….retrouver ces gestes, attitudes du corps pendant l’eucharistie et le pourquoi de ces gestes et attitudes.

De la même manière que Sophie s’est complètement intégrée à sa famille adoptive, en faisant les mêmes gestes, en disant les mêmes paroles : on dit même qu’elle ressemble à ses parents et à ses frères même si elle n’a pas la même couleur de peau.

Poster un commentaire